Publié le par webmaster | Laisser un commentaire

En vacances aussi on mange local (et bon !)

Bonjour chers amapiens !!!

Pendant mes vacances, conformément au stéréotype du petit Français, j’ai recherché les meilleurs produits régionaux. Nous partons ici en Catalogne !

  1. Dans cette terre rouge de schiste, on peut trouver une très bonne huile d’olives : celle du Moulin Saint Pierre. Cette huile est bio car ils ont planté une variété spécifique d’oliviers. les olives ont alors la peau épaisse, ce qui leur permet de mieux se défendre des agressions extérieures : www.moulin-saint-pierre.com

Petit rappel : en Catalogne, « l’aïoli » se monte seulement avec de l’aïl et de l’huile. Mais surtout, sacrilège, n’appelez pas « aïoli » une simple mayonnaise fortement aillée !! pas d’œuf, c’est trop facile ! On vous permettra seulement de vous aider à tenir l’aïoli par un trait de citron ou une lichette de moutarde.

  1. Côté mer, à la criée de Port Vendres, vous trouverez un petit supermarché de produits de la mer. Là, le fameux anchois décliné sous toutes ses formes, et notamment « l’anchois mariné », même si aucun ne surpasse ceux de ma tante… Vous y verrez également des piscines contenant toutes sortes de poissons vivants à la vente : homards, murènes, crabes,…

Si vous planifiez quelques vacances dans le coin, surtout allez à Collioure pendant le week-end du 15 août. Après avoir barboté sur une plage de galets, vous verrez un meeting aérien avec la patrouille de France et un magnifique feu d’artifice. Bref, vous vivrez une très très belle journée !

  1. Les rousquilles, vous les préférez avec ou sans trou ? Moi, je les préfère sans ! Et les meilleures que je n’aie jamais mangées sont celles de la pâtisserie Touron d’Arles Sur Tech. La recette secrète est un héritage familial.

Après cette belle évasion, je vous souhaite une très bonne semaine et n’hésitez pas à nous faire part également de vos bonnes adresses !!

Bonne semaine,

Séverine

 
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Salade d’Ofeli (Ferme de Lafouasse)

La recette de la semaine nous est proposée par Valérie, de la ferme de Lafouasse. Faisant partie des chanceux qui ont pu la déguster lors de le dernière assemblée générale, je ne peux que vivement vous la conseiller !

Du bio, du frais, du local, et de la couleur grâce aux fleurs de ciboulette (vous saviez, vous, que ces fleurs étaient comestibles et succulentes ?)… la magie opère, forcément 😉

Cliquez sur le lien et le pdf s’ouvrira: recette Ofeli_ferme Lafouasse

Merci Valérie pour ce partage !

 
Publié dans Recettes | Laisser un commentaire

Gratin de blettes entières

Les blettes, je l’avoue, c’est un peu la corvée. Parce qu’il faut éplucher les côtes (le blanc). Parce que ça fait des fils dans tous les sens. Parce que ça colle aux doigts et qu’on ne voit pas où on a déjà épluché. C’est PENIBLE. La seule « parade » que j’ai trouvée, c’est de les éplucher le plus rapidement possible, quand elles sont encore bien fraîches et donc bien fermes (mais ce n’est pas toujours facile à mettre en oeuvre, on est d’accord). Si quelqu’un connaît une façon rapide et efficace de se débarrasser de cette étape peu réjouissante, je suis preneuse !

Donc après avoir pesté comme un putois en épluchant les blettes, voici la recette que j’ai enfin pu réaliser, et comme c’est tout simple et que ça permet d’utiliser les blettes en entier (et que les enfants ont tout mangé, ce qui ne gâche rien), je vous la propose cette semaine:

GRATIN DE BLETTES

Ingrédients

  • des blettes (quantité du panier entier)
  • un petit bol d’une céréale cuite (millet ici)
  • un morceau de talon de jambon blanc (ou des tranches) (facultatif)
  • un peu de béchamel
  • du fromage râpé (emmental, comté, parmesan…)
  • un peu de chapelure

Préparation

  • Faire « tomber » les feuilles de blettes à feu doux à la casserole en couvrant (environ 10 minutes), sans matière grasse.
  • Faire cuire à l’eau bouillante salée les côtes de blettes (le blanc) en petits tronçons environ 15 minutes.
  • Préchauffer le four à 180 °C.
  • Mixer les feuilles de blettes cuites avec le talon de jambon (cela évite les réflexions agréables du style « ah mais ça fait des fiiiiils !!! C’est pas BON !!! »). Mélanger avec la céréale cuite.
  • Disposer le mélange au fond d’un plat à gratin, recouvrir des côtes de blettes.
  • Naper d’un peu de béchamel, parsemer de fromage râpé et de chapelure.
  • Enfourner pour 20 minutes environ, que le dessus soit bien doré.

Pardon pour les quantités un peu approximatives, j’ai fait « à la louche », sans mesurer exactement. C’est donc « à votre convenance » comme on dit 🙂

 
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Avec les feuilles de blettes

Avant, nous n’utilisions pas les feuilles de blettes… et c’était bien dommage. Car depuis quelques années, nous avons découvert qu’on pouvait les utiliser très facilement, comme des feuilles d’épinards en fait (sauf qu’elles sont un peu moins terreuses, ce qui ne gâche rien quand on en a une bonne quantité à laver 😉

Souvenez-vous, je vous faisais déjà l’éloge des feuilles de blettes dans cette recette.

Aujourd’hui, je vous propose une recette plus traditionnelle et tellement simple et rapide qu’il serait dommage de s’en priver. Ajoutez à cela qu’elle peut être réalisée en grande partie par les enfants, et vous comprendrez pourquoi elle a tout bon !

Feuilletés au chèvre et feuilles de blettes (pour 6 petits feuilletés)

  • une pâte feuilletée
  • des feuilles de blettes (j’ai mis tout ce qu’il y avait dans notre panier de l’amap)
  • une bûche de chèvre
  1. Laver les feuilles de blettes, les essorer puis les mettre à cuire à feu doux (pas besoin de matière grasse) quelques minutes à couvert pour les faire « tomber ».
  2. Préchauffer le four à 180° C.
  3. Mixer rapidement les feuilles (facultatif, mais plus facile à manger pour les enfants ;).
  4. Découper la bûche en rondelles de 1 cm d’épaisseur environ.
  5. Etaler la pâte feuilletée, la découper en 6 parts (comme une tarte). Disposer sur chaque part des rondelles de bûches de chèvre et des feuilles de blettes. Refermer chaque feuilleté en ramenant les coins vers le centre. (A noter que la bûche de chèvre étant déjà assez salée, je n’ai pas ajouté de sel dans la préparation.)
  6. Cuire au four 20 minutes environ, badigeonné éventuellement de jaune d’oeuf pour faire dorer.

C’est simple, efficace, parfait pour un dîner léger accompagné de salade verte !

 
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Reprise des paniers… reprise des recettes ! (navets nouveaux)

Good morning chers amapiens !!!!
J’espère que vous allez bien, prêts à attaquer cette nouvelle année de légumes pleins de joie et de bonne humeur!! Et si ce n’est pas encore le cas, pas d’inquiétude, les petits légumes nouveaux arrivent et vous allez faire le plein de vitamines…!!
Les petits navets nouveaux de Fabien sont arrivés, alors je vous propose une recette toute simple issue de l’émission « Petits plats en équilibre ».
A bientôt !!!
Séverine.

Salade d’encornets aux navets nouveaux, vinaigrette à la harissa

Recette de « Petits plats en équilibre de vendredi 13 mai 2016

http://www.tf1.fr/tf1/petits-plats-en-equilibre

Laver les navets. Ne pas les éplucher. Puis les couper en julienne : les couper d’abord en rondelles à la mandoline puis les tailler en petits batonnets. Pour les rendre plus croquants, les jeter dans de l’eau froide.

Vinaigrette piquante: 1 cuillère d’harissa, un filet de citron, d’huile d’olive et de vinaigre de xéres.

Encornets : 1 fois lavés et taillés légèrement sur le dessus, les faire cuire à la dernière minute à la poèle. 1 minute de cuisson, pas plus.

Dans l’assiette : Déposer les encornets, les bâtonnets de navets, quelques brins de cerfeuil et quelques cuillères de vinaigrette piquante.

Bon appétit !
Publié dans Recettes | Un commentaire

Fête des quiches !

Petit retour sur notre soirée annuelle…

Cette année, c’est le groupe FOLK’Yvelines Balivernes qui a fait se trémousser les convives au rythme de la musique celtique, avec des pas plus ou moins compliqués… pas toujours facile de rester dans le rythme… éclats de rire garantis !

Théotime nous a tous épatés avec sa démonstration de hip hop : quelle énergie ! Quant à Patrick, si ses tours ont pu en « inquiéter » certains au départ (c’est tellementagréable quand quelqu’un arrive et vous asperge d’encre bleue sans faire exprès), ils nous ont surtout beaucoup impressionnés !

P1140583

Cette année, les quiches et autres tartes salées étaient à l’honneur. Des traditionnelles, des plus inattendues… toutes délicieuses ! Après le vote du jury, c’est la quiche navet-carotte qui l’a emporté. Alors oui, dit comme ça, « navet-carotte », ça ne fait pas forcément rêver, je vous l’accorde. Il faut le voir (et le goûter !) pour le croire.

P1140570

Et comme on n’est jamais si bien servi que par soi-même, voici la recette pour ceux qui n’étaient pas là ou n’ont pas eu la chance de pouvoir la goûter pendant la soirée (bah oui, découper une quiche en 40… on a déclaré forfait 🙂 )

Quiche tatin aux navets

  • 800 g de navets
  • 200 g de carottes
  • 3 cuillerées à soupe de miel
  • ½ bûche de fromage de chèvre
  • 3 cuillerées à soupe de vinaigre balsamique
  • 20 g de beurre
  • une pâte brisée

1. Découpez les navets en lamelles. Lavez-les et faites-les blanchir dans l’eau bouillante salée pendant 5 min. Une fois cuits, stoppez la cuisson sous l’eau froide et réservez.

2. Découpez les carottes en lamelles. Lavez-les et faites-les bouillir dans de l’eau salée pendant 5/10 min. 

3. Faites fondre le beurre dans une poêle. Ajoutez le miel, le vinaigre balsamique puis les rondelles de navets. Laissez cuire 1 à 2 min, jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées puis retournez-les.

4. Déposez un papier sulfurisé dans le fond d’un moule à tarte.

5. Déposez une première couche de navets, en formant une rosace à l’extérieur et une à l’intérieur. Puis répartissez le reste des rondelles.

6. Déposez une couche de carottes.

7. Découpez le fromage de chèvre et déposez-le.

8. Etalez la pâte brisée  dans le moule à tarte et enfoncez les bords sur le côté pour bien envelopper les rondelles de navets.

9. faites 5 petits trous dans la pâte avec un couteau pour permettre à la vapeur de s’échapper pendant la cuisson.

10. Faites cuire la tarte 25 min dans le four préchauffé à 180°C.

11. Laissez refroidir quelques minutes puis retourner la tarte sur le plan de présentation.

Merci à Véronique, notre Reine des quiches 🙂

Et comme les autres quiches/tartes étaient aussi délicieuses, nous vous donnerons aussi les recettes, si les cuisiniers veulent bien les partager…

Merci à toutes celles et ceux qui ont contribué une fois encore à la réussite de cette soirée très conviviale !

Publié dans Non classé | 2 commentaires

Recettes avec le panier du 9 décembre: chou rouge

Good morning les amapiens ….!!!!!
Cette semaine, je me suis retrouvée dans une impasse: que vais-je bien faire d’un chou rouge ??!!!
Voici quelques petites idées de recette crues et cuites que j’ai trouvées sur le net:

1. Salade de chou rouge à l’orange du site « unsiphonfonfon »
1/3 chou rouge
3 oranges + 1/2 citron
quelques noix de cajou ou amandes concassées
1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
2 cuillères à café de nuoc-nâm
1 cs de sirop d’érable
3 cs d’huile de noix ou d’olives poivre
– presser le jus d’1 orange et du demi citron,
– mélanger avec le vinaigre, la sauce nuoc-nâm, le sirop d’érable et le poivre dans un saladier,
– verser l’huile en émulsionnant,
– émincer finement le chou,
– mélanger avec la sauce, filmer et mettre au frigo pendant 1heure,
– peler les oranges à vif et en détacher les suprêmes,
– ajouter à la salade de chou avec les fruits secs.
Mélanger et bon appétit !!
2. Vous pouvez mélanger le chou rouge avec de la pomme et une petite vinaigrette basique. Le problème du chou rouge, c’est qu’il déteint et j’accroche moins du coup. Ok, j’ai mes petites manies, mais qui n’en a pas… lol !! Pour celles et ceux qui sont comme moi, n’oubliez pas de mélanger la pomme légèrement citronnée pour qu’elle ne noircisse pas, avec le chou, au dernier moment…!!
Pensez également à quelques fruits à coque pour le croquant (cacahuètes,…).

3. Vous pouvez mélanger les émincés de chou rouge, fenouil et salade croquante avec une sauce au yaourt et au citron ou bien une sauce au yaourt et aux fruits rouges décongelés légèrement écrasés et un peu de croquant type amandes ou noix de cajou concassées, voire des pignons.

4. En version cuite: vous pouvez faire une tarte au chou rouge ou blanc avec des pommes: J’ai testé cette recette en version chou blanc et ça a marché avec mes enfants. A voir si ça marche avec le chou rouge… – j’étale une pâte brisée dans un plat allant au four,
– je fais revenir une petite barquette de lardons puis j’émince et je cuis rapidement au bouillon 1/4 de chou blanc avec 2 pommes,
– j’égoutte le surplus de bouillon et je mets le chou, les pommes et les lardons sur la pâte brisée,
– je remplis avec un appareil à quiche, c’est-à-dire: 1 oeuf, 10 cl de crème fraiche et 15 cl de lait (à ajuster selon la profondeur de votre plat), sel et poivre.
Et voilà !! Au four pendant 30 min à 180 °C.

Bon appétit à tous et à toutes …!!!
Séverine.
Publié dans Paniers, Recettes | Laisser un commentaire

Recettes avec le panier du 7 octobre (chou kale et courge spaghetti)

Hello chers Amapiens !!!
S’il vous reste un peu de chou kale, voici une recette testée hier soir et qui est très rapide à faire.
Recette tirée du site les « papilles estomaquées« . Vous trouverez également sur le site, une recette de pesto au chou kale qui a l’air pas mal du tout mais que je ne vais pas développer ici.
Soupe aux légumes râpés et au chou kale: Pour 4 à 6 personnes:
– 150g de petites pâtes à soupe,
– 1 carotte jaune,
– 1 carotte orange (personnellement je n’ai mis que des carottes orange),
– 1 tout-petit céleri-rave (je l’ai remplacé par 3 petits navets qu’on avait dans le panier),
– 250g de chair de courge (notre fameuse courgette spaghetti),
– 1 petit poireau (j’ai pris du poreau congelé, je l’ai rapé congelé),
– 3 grandes feuilles de chou kale,
– 1 petit morceau de gingembre (je n’en ai pas mis, ça ne serait pas passé avec mes petites poulettes),
– 2 à 2,5 litres d’eau,
– des cubes de bouillon (selon le dosage indiqué sur votre boite),
– sel, poivre,
– j’ai ajouté également un peu de gruyère et des mouillettes (pain coupé comme à l’ancienne …., j’adore !!!).
Préparation:
– Epluchez tout ce qui doit l’être (carottes, céleri ou navet, courge – après avoir retiré les graines-, gingembre.
– Râpez l’ensemble au robot avec le poireau.
– Retirez la nervure centrale du chou kale et rincez les feuilles.
– Mixez les feuilles de chou.
– Déposez tous les légumes dans un faitout, amenez à ébullition et laissez cuire 5mn, – Puis ajoutez les pâtes et laissez cuire le temps de cuisson nécessaire des pâtes.

Et pour ceux qui préfèrent utiliser la courge spaghetti sous son format « spaghetti » justement (et qui disposent d’un peu plus de temps), une autre recette délicieuse alliant ces deux aliments à retrouver ici, testée et approuvée par toute la famille ! Nous avons simplement remplacé la chair à saucisse par du veau haché et le fromage oka par du comté.
On finit par l’apprivoiser ce chou kale 🙂
Publié dans Recettes | Laisser un commentaire

Potimarron ! (panier du 23 septembre)

Bonjour chers amapiens !!

Cette semaine, nous avons eu un potimarron: j’aime beaucoup ce produit car il est extrêmement simple à préparer…

Potimaron au miel et feuilles de thym

  • on lave bien le potimarron ;
  • on retire les graines, surtout, on ne l’épluche pas !! (trop long !!)
  • on le coupe en tranches que l’on badigeonne d’un peu de miel et on saupoudre de feuilles de thym, fraîches si possible ;
  • hop, au four à 180°C pendant 25-30 minutes. Ajoutez un peu d’eau au fond du plat si nécessaire.

Vous verrez, on peut même manger la peau !!

Purée de potimarron

Même préparation que précédemment mais sans le miel et le thym. Une fois le potimarron cuit, je le broie tout simplement au robot avec un peu de lait, sel et beurre.

Le potimarron fait partie de la famille des citrouilles, c’est donc un légume théoriquement, mais je l’emploierais plus tel un féculent en l’associant plutôt à un autre légume tant je le trouve un peu « estoufat » comme on dit en Catalogne!

Bonne semaine à tous !

Séverine

Publié dans Non classé | Un commentaire

Notre nouvelle porte dans les Nouvelles !

AMAP - 2015 - LES NOUVELLES SEPTEMBRE0001
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire